Dans la presse : « “Plus personne ne doit mourir en voulant traverser la Méditerranée” » – arte.tv 10/10/13

“Plus personne ne doit mourir en voulant traverser la Méditerranée”

Laure Siegel, ARTE JOURNAL, arte.tv, 10 octobre 2013.

 

Alors que l’île sicilienne de Lampedusa enterre à peine les migrants érythréens morts aux portes de l’Europe, les voix s’élèvent pour que les routes de l’immigration cessent d’être des couloirs de la mort. Pour Sissoko Anzoumane, porte-parole de la Coordination des sans-papiers de la région parisienne, plus personne ne devrait jamais mourir pour vouloir changer de pays.

« Tout le monde s’indigne aujourd’hui avec Lampedusa parce que le nombre de morts d’un coup est énorme : nous demandons simplement qu’il n’y ait plus personne qui meurt en voulant traverser la Méditerranée. Il faut appliquer l’article 13 de la déclaration universelle des droits de l’homme qui stipule que chacun est libre d’aller où il veut, quand il veut. Si la liberté de circulation était respectée, Frontex n’aurait jamais été créée » assène Sissoko Anzoumane, militant depuis 2002 Continuer la lecture de Dans la presse : « “Plus personne ne doit mourir en voulant traverser la Méditerranée” » – arte.tv 10/10/13

Publicités

Maîtres blancs et nègres esclaves

La voix des sans-papiers N°11. 22 août 2013

Lorsque la question leur est posée, la réponse est unanime qui jaillit des bouches des sans-papiers africains refoulés de ce sol d’Afrique où ils allaient débarquer avec enthousiasme, portés par la confiance de monter à la tribune du Forum social mondial, à Tunis, et y faire retentir leur revendication radicale de liberté et d’égalité (« liberté de circulation et d’installation pour tous, partout ») ainsi que leurs doléances de prolétaires sans droits, surexploités et criminalisés, repoussés aux marges de la société et des pays de l’Europe championne de feus « les droits de l’homme » :

« Des esclaves, voilà ce que nous sommes ! des esclaves et rien de plus. L’abolition de l’esclavage ? c’est le plus grand mensonge entretenu par le monde occidental. Continuer la lecture de Maîtres blancs et nègres esclaves

Sans-papiers refoulés : La comédie de Tunis

La voix des sans-papiers N°11. 22 août 2013

Interview d’Anzoumane Sissoko, porte-parole de la « Caravane des sans-papiers et migrants » au Forum social mondial.

Notre caravane, partie d’Europe, est bien arrivée à destination à la date annoncée. Mais nos sans-papiers représentant plusieurs pays d’Afrique n’ont pas pu débarquer au port, à Tunis.

« Liberté de circulation et d’installation pour tous » : c’était la revendication que nous portions dans nos bouches et dans nos cœurs, le slogan imprimé sur nos t-shirts et gilets, pendant la traversée de l’Europe et de la Méditerranée. Et c’était le thème de l’atelier dont nous étions coorganisateurs, au FSM : c’est pour participer à cet atelier devant plus de 600 organisations inscrites, que nous avions consenti tant de sacrifices de nos forces actives, de temps et d’emprunt d’argent. Continuer la lecture de Sans-papiers refoulés : La comédie de Tunis

On va continuer la bagarre pour les papiers ! Inch’Allah

La voix des sans-papiers N°11. 22 août 2013

Interviews d’Abdoulaye Camara, mauritanien, et de Wahid Sdiri, tunisien, sans-papiers refoulés de Tunis. Ce dernier a était champion de Tunisie 2007-2008 de kick-boxing.

Camara. Je voulais participer à ce forum mondial comme tout citoyen du monde doit pouvoir le faire. Je voulais y participer pour dire que la liberté de circulation doit être reconnue mondialement : nous les sans-papiers de Paris ne cessons de le revendiquer depuis des années. Nous étions les mieux placés pour aller là-bas demander qu’une véritable lutte soit engagée pour la mise en vigueur de règles internationales conformes à ce principe fondamental des droits de l’homme…

L’interview se déroule au milieu d’autres sans-papiers : Moussa et Siby, tambourinaires, et un autre sans-papiers de la caravane pour Tunis interviennent. Continuer la lecture de On va continuer la bagarre pour les papiers ! Inch’Allah

Sans-papiers subsahariens : Le Sahara, puis l’enfer au Maghreb

La voix des sans-papiers N°11. 22 août 2013

Nous avions interviewé Fabien Yene à la veille de son départ pour le FSM de Tunis (VSP n°10, 6 février 2013). Nous l’avons interviewé à nouveau à son retour. (Son blog)

Il faut dire la vérité. Les Allemands, il a bien fallu qu’ils fassent leur examen de conscience sur le nazisme et le racisme pour évoluer. C’est cela même, les Maghrébins aussi ont à faire leur examen sur le racisme. J’ai assisté à Tunis à l’assemblée dite « de convergence ». Dans la continuité de la Charte des migrants du FSM de Dakar, il aurait fallu que la convergence soit mondiale, que l’assemblée soit mondiale. J’ai eu l’impression d’assister à une assemblée d’où les migrants subsahariens étaient exclus. Et pourtant ils sont bien là, ils existent.

On parle toujours de la migration Sud-Nord, pourquoi ne parle-t-on pas, ou très peu, de la migration subsaharienne au Maghreb ? Continuer la lecture de Sans-papiers subsahariens : Le Sahara, puis l’enfer au Maghreb

Dans la presse : « Forum social mondial 2013 en Tunisie : lutte des femmes, galère de migrants et occupation de territoires » – lesinrocks.com 31/03/13

Forum social mondial 2013 en Tunisie : lutte des femmes, galère de migrants et occupation de territoires

Laure Siegel, lesinrocks.com, 31 mars 2013.

 

Le Forum social mondial 2013 se tenait à Tunis du 26 au 30 mars. Annoncé comme un espace de débat d’idées, d’approfondissement de la réflexion, de formulation de propositions et d’échange d’expériences, nous nous sommes rendus sur place pour vérifier. Troisième épisode.

Dernier jour du Forum social mondial au campus de Tunis. Sous un soleil de plomb, une dizaine de femmes tunisiennes se succèdent pour témoigner à la conférence de l’ATFD (Association tunisienne des femmes pour le développement), pointant toutes “une politique de marginalisation économique et politique des femmes dans toutes les zones, urbaines et rurales” qui s’aggrave depuis l’arrivée d’Ennhada au pouvoir. […]

 

Au Village des migrations, les nerfs sont à vif chez les militants du collectif de régularisation des sans-papiers (voir l’article sur leur marche en Europe en juillet 2012), reconnaissables à leurs gilets jaunes. Le dimanche précédant le forum, l’armateur qui les a emmenés de Gênes à Tunis les a prévenu qu’il ne les ramènerait pas la semaine d’après, voulant éviter une grosse amende. Continuer la lecture de Dans la presse : « Forum social mondial 2013 en Tunisie : lutte des femmes, galère de migrants et occupation de territoires » – lesinrocks.com 31/03/13

LIBÉRATION CARAVANE SANS-PAPIERS CISPM FSM 2013

26 mars 2013 – Communiqué CISPM

LA CARAVANE DES SANS-PAPIERS CISPM
POUR LE FSM 2013
LIBEREE EN ITALIE!!!

Empêchés de rejoindre le FSM 2013 à Tunis
après avoir été refoulés de Tunisie vers l’Italie le 24 mars,
les militants de cette délégation, dont 14 sans-papiers,
sont arrivés à Gênes hier 25 mars en début de soirée.

Arrêtés par la police à leur débarquement,
ils ont passé la nuit dans un poste de police.

Après les contrôles habituels,
ils ont été libérés à 4h cette nuit.

Vidéo : La Caravane des Sans-Papiers CISPM – FSM 2013 de Tunis, 25/03/13

La caravane des sans-papiers CISPM
Par Portail E-joussour sur youtube.com, 25/03/13.

La Coalition Internationale des sans-papiers et des Migrants (CISPM) a pris l’initiative d’organiser une caravane européenne à destination du Forum Social Mondial 2013 à Tunis du 26 au 30 mars, en passant par la Belgique, la France et l’Italie et, de là, rejoindre la Tunisie par la mer. Cette caravane est composée de 50 internationaux dont 14 sans-papiers ouest africains et un Tunisien qui ne nécessitaient aucun visa pour entrer en Tunisie. Au préalable des courriers avaient été envoyés aux différents gouvernements français, italien et tunisien ainsi qu’à Frontex afin de les informer de cette initiative.
Depuis son départ de Paris le 18 mars, la caravane des sans-papiers de la CISPM a été très bien accueillie par les associations belges, françaises et italiennes, puis a embarquée comme prévu le 23 mars à Gênes vers la Tunisie.
Parvenue à Tunis, la caravane s’est trouvée bloquée dans le port.

URGENT APPEL ! Communiqué caravane sans-papiers FSM Tunis EN DANGER

24 mars 2013 – Communiqué CISPM

URGENT MOBILISATION
Pour la caravane des sans-papiers CISPM
qui devait rejoindre le FSM 2013 à Tunis
et a été refoulée de Tunisie vers l’Italie !

APPEL A MANIFESTER
DEMAIN LUNDI 25 MARS A 17H
DEVANT LES AMBASSADES D’ITALIE DANS CHAQUE PAYS !

Les militants de cette délégation, et notamment les 14 sans-papiers,
risquent de payer cher leur engagement.
Nous demandons à ce qu’ils soient ré-admis en Italie
sans aucune poursuite ni procédure de rétention ni d’expulsion.

 

En images : Départ de Paris de la Caravane CISPM pour le FSM 2013 de Tunis, 18/03/13

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans la presse : « Les sans-papiers en route pour Tunis » – afriscope.fr 05/03/13

Les sans-papiers en route pour Tunis

Carole Dieterich, afriscope.fr, 5 mars 2013.

 

Une caravane de sans-papiers partie d’Europe traversera la Méditerranée pour se rendre à Tunis, où se déroule le Forum social mondial du 26 au 30 mars. [1]

 

« Cette année, nous serons au Forum social ! » Anzoumane Sissoko, à la tête de la Coordination parisienne des sans-papiers (CSP75) est déterminé. À l’appel de la Coalition internationale des sans-papiers et migrants (CISPM) – dont la CSP75 fait partie – une vingtaine d’étrangers en situation irrégulière accompagnés d’autant de militants partiront de Berlin pour se rendre au Forum social mondial (FSM) à Tunis. Venus de France, d’Italie, d’Allemagne, de Belgique ou encore d’Espagne, les participants embarqueront à bord d’un bus direction Bruxelles, Paris, Valences, Milan puis Gênes. De là, ces compagnons de route prendront le ferry jusqu’à Tunis, où ils arriveront le 24 mars. « La plupart des thèmes dont il sera question au FSM traitent d’immigration. L’idée est donc de s’y rendre avec des sans-papiers et surtout de revenir avec eux », explique Anzoumane, figure emblématique du mouvement à Paris, régularisé en 2005. Continuer la lecture de Dans la presse : « Les sans-papiers en route pour Tunis » – afriscope.fr 05/03/13

Sans-papiers subsahariens : Pas de « solidarité », des faits concrets !

La voix des sans-papiers N°10. 6 février 2013

Fabien Didier Yene, camerounais, est le porte-parole du CCSM, Collectif des communautés subsahariennes au Maroc. Il a été lui-même sans-papiers pendant huit ans dans ce pays, où il a été à l’origine du mouvement de protestation des migrants venus du désert, et où il a été à ce jour le seul « irrégulier » régularisé. Son cas eut le soutien des associations de la « société civile » marocaine, qui saisirent l’ambassade du Cameroun pour qu’elle demande officiellement sa régularisation. Depuis, Fabien s’est fait le propagandiste en Europe de la cause de ces migrants. Il a séjourné entre autres en Allemagne, où il a publié un livre (en français : Migrants au pied du mur, Atlantica-Seguiers, 2010) qui contient le récit de son périple africain à côté de ses camarades d’infortune. Il a établi sa résidence en France où il poursuit son œuvre notamment auprès des diasporas maghrébines. Continuer la lecture de Sans-papiers subsahariens : Pas de « solidarité », des faits concrets !