Dans la presse : « “Plus personne ne doit mourir en voulant traverser la Méditerranée” » – arte.tv 10/10/13

“Plus personne ne doit mourir en voulant traverser la Méditerranée”

Laure Siegel, ARTE JOURNAL, arte.tv, 10 octobre 2013.

 

Alors que l’île sicilienne de Lampedusa enterre à peine les migrants érythréens morts aux portes de l’Europe, les voix s’élèvent pour que les routes de l’immigration cessent d’être des couloirs de la mort. Pour Sissoko Anzoumane, porte-parole de la Coordination des sans-papiers de la région parisienne, plus personne ne devrait jamais mourir pour vouloir changer de pays.

« Tout le monde s’indigne aujourd’hui avec Lampedusa parce que le nombre de morts d’un coup est énorme : nous demandons simplement qu’il n’y ait plus personne qui meurt en voulant traverser la Méditerranée. Il faut appliquer l’article 13 de la déclaration universelle des droits de l’homme qui stipule que chacun est libre d’aller où il veut, quand il veut. Si la liberté de circulation était respectée, Frontex n’aurait jamais été créée » assène Sissoko Anzoumane, militant depuis 2002 Continuer la lecture de Dans la presse : « “Plus personne ne doit mourir en voulant traverser la Méditerranée” » – arte.tv 10/10/13

Publicités

Dans la presse : « La longue marche des sans-papiers à travers l’Europe » – lesinrocks.com 14/07/12

titre article

Laure Siegel, lesinrocks.com, 14 juillet 2012.

 

Durant un mois, en traversant sept pays européens, des marcheurs en situation irrégulière se sont rendus visibles pour dénoncer leur sort.

“On vit mal, on est traités pire que des chiens.” La mâchoire tremblante de rage, Cissé Toumani, 20 ans, résume la pensée générale. Débarqués de Libye l’année dernière ou terrés en banlieue parisienne depuis dix ans, 150 sans-papiers se sont réunis pour une marche d’un mois reliant Bruxelles à Strasbourg, et traversant sept pays – à pied et en bus, chasuble jaune fluo sur le dos – pour alerter l’Europe sur leur sort. Continuer la lecture de Dans la presse : « La longue marche des sans-papiers à travers l’Europe » – lesinrocks.com 14/07/12

Dans la presse : « La marche européenne des sans-papiers transcende les frontières » – africultures.com 11/07/12

La marche européenne des sans-papiers transcende les frontières

Mélanie Cournot, africultures.com, 11 juillet 2012.

 

Arrivée à Strasbourg le 2 juillet 2012, la Marche européenne des sans-papiers et des migrant(e)s a rassemblé 128 marcheurs issus des collectifs nationaux des sept pays traversés. Ce périple d’un mois, reliant le siège de la Commission européenne (Bruxelles) à celui du Parlement européen (Strasbourg) aura fait tomber quelques frontières. Retour sur cet événement unique qui cherche à redéfinir les lignes d’une Europe des droits et de la solidarité.

 

Strasbourg, 3 juillet 2012, au pied du Parlement européen, dans un gymnase mis à disposition par la ville, la Coalition internationale des sans-papiers et migrant(e)s (CISPM) qui porte la première Marche européenne des sans-papiers et des migrant(e)s prépare son ultime conférence de presse. Marcheurs et marcheuses, sans-papiers ou militants sont arrivés la veille après un parcours de plus 1 900 kilomètres et sept frontières traversées (Belgique, Pays-Bas, Luxembourg, France, Suisse, Allemagne, Italie). La nuit a été courte, déjà sonne l’heure des premiers bilans. Continuer la lecture de Dans la presse : « La marche européenne des sans-papiers transcende les frontières » – africultures.com 11/07/12

Vidéo : Manifestation de la Marche européenne devant le Parlement européen à Strasbourg (France), 04/07/12

marche europeen a strasbourg 07 2012
Par 3osfourtal sur youtube.com, 05/07/12.

Manifestation rassemblement devant le Parlement européen pendant la réception de la délégation de la CISPM par les eurodéputés, à Strasbourg le 4  juillet.

Compte-rendu : La Marche européenne est arrivée à Strasbourg ! 02/07/12

2 juillet 2012 – CISPM

On y est ! Oui, la marche est à Strasbourg.

Aujourd’hui vers 16 heures, les trois bus des marcheurs sont arrivés de Turin à Strasbourg. Ils se sont tout d’abord brièvement arrêtés au gymnase Wacken, où la marche est hébergée pour les trois nuits à Strasbourg avec le soutien logistique de la Ville de Strasbourg.

Après avoir déposé leurs bagages, ils sont aussitôt repartis en centre ville place de l’Étoile où est prévu l’accueil officiel des marcheurs par le collectif des associations locales à 17h30.
Ensuite première manifestation à Strasbourg prévue depuis la place de l’Étoile en direction des institutions européennes.

En images : Arrivée de la Marche européenne à Strasbourg (France), 02/07/12

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans la presse : « Sans-papiers : une marche à suivre » – dna.fr 02/07/12

Sans-papiers : une marche à suivre

Dernières Nouvelles d’Alsace, dna.fr, 2 juillet 2012.

 

Après sept pays européens et neuf frontières traversées, 128 marcheurs sont arrivés à Strasbourg, terme de leur périple, pour réclamer notamment la liberté de circulation et d’installation et la régularisation de tous les sans papiers.

 

Avec de nombreux soutiens et sympathisants, ils manifestent place de l’Étoile depuis 17 heures au rythme des tam-tams, avant d’aller demain au Parlement européen et au Conseil de l’Europe.

 

128 marcheurs donc, 25 nationalités, tous les continents représentés. Cette marche européenne des sans-papiers aura été un succès. De la Belgique à l’Italie, en passant par la Suisse et l’Allemagne et surtout avec des étapes à fort caractère symbolique comme à Schengen au Luxembourg, Maastricht aux Pays-Bas ou Florange où ils ont reçu la médaille de la ville. Continuer la lecture de Dans la presse : « Sans-papiers : une marche à suivre » – dna.fr 02/07/12

Appel pour la Marche européenne des Sans Papiers et Migrants

2 juillet 2012 – CISPM

On y est ! Oui, la marche est à Strasbourg.

Aujourd’hui vers 16 heures, les trois bus des marcheurs sont arrivés de Turin à Strasbourg. Ils se sont tout d’abord brièvement arrêtés au gymnase Wacken, où la marche est hébergée pour les trois nuits à Strasbourg avec le soutien logistique de la Ville de Strasbourg.

Après avoir déposé leurs bagages, ils sont aussitôt repartis en centre ville place de l’Étoile où est prévu l’accueil officiel des marcheurs par le collectif des associations locales à 17h30.
Ensuite première manifestation à Strasbourg prévue depuis la place de l’Étoile en direction des institutions européennes.