L’occupation de la Bourse du travail et de Baudelique de mai 2008 à août 2010

Pour obtenir leur régularisation, du 2 mai 2008 au 7 août 2010, les Sans Papiers travailleurs isolés de la Coordination 75 occupent à Paris l’annexe Eugène Varlin de la Bourse du travail puis des locaux désaffectés de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie rue Baudelique.

Jusqu’au 24 juin 2009, près d’un millier de personnes, hommes, femmes, enfants, se relayent jour et nuit à la Bourse occupée, 85, rue Charlot dans le IIIe.

Violemment expulsés par le service d’ordre de la CGT, ils passent trois semaines sur le trottoir du boulevard du Temple, le long de la Bourse évacuée. Ils négocient leur départ.

Le 17 juillet 2009, ils lancent la nouvelle occupation de l’annexe de la CPAM du 14, rue Baudelique dans le XVIIIe. De nombreux collectifs Sans Papiers y rejoignent la CSP 75 sous l’intulé du Ministère de la Régularisation de Tous les Sans Papiers, inauguré le 26 septembre 2009.

Un an plus tard, sous la pression des autorités préfectorales, la CSP 75 décide de mettre fin à cette occupation longue de plus de deux ans contre la promesse que chaque occupant voit son dossier examiné et ait une chance d’être régularisé. C’est ainsi que les Sans Papiers évacuent volontairement Baudelique le 7 août 2010, 828e et dernier jour d’occupation.

L’occupation a rassemblé jusqu’à 3000 personnes selon les périodes, représentant quelques 24 nationalités. Près de 400 ont été régularisées au cours de ces 27 mois.

Publicités