CISPM logoLa Coalition Internationale des Sans Papiers et Migrants, ou CISPM, est un regroupement des collectifs de Sans Papiers et demandeurs d’asile résidant dans plusieurs pays, soit en 2016, en Europe, la Belgique, l’Allemagne, l’Espagne, la France, l’Italie, l’Autriche, la Pologne, ainsi qu’en Afrique, le Maroc et la Tunisie, mais aussi aux USA à New Haven.

CISPM's Who's Where Carte et contacts ici
CISPM’s Who’s Where ! Tous les contacts
Son objectif est de lutter pour l’avancée des droits des Sans Papiers, des Migrants et des demandeurs d’asile, à l’échelle européenne et internationale, la seule aujourd’hui pertinente pour attaquer les problèmes à leur véritable hauteur.

La CISPM a vu le jour en 2011 lorsque la Coordination 75 des Sans Papiers de Paris a fait le projet d’une Marche européenne, qui s’est effectivement déroulée du 2 juin au 5 juillet 2012, de Bruxelles à Strasbourg. Depuis cette première action, les Sans Papiers de la CSP 75 apportent leur contribution de façon régulière aux actions de la CISPM à travers l’Europe et jusqu’en Afrique.

L’intention première de la CISPM est de vouloir apporter au niveau européen la contribution des Sans Papiers et Migrants à la réflexion sur les lois et règlements qui les concernent.

Le thème principal de son message est d’expliquer l’intérêt, pour tous les partenaires, de la libre circulation et de la libre installation des migrants en Europe, à l’heure où des responsables de premier niveau reconnaissent la nécessité de l’immigration pour l’Europe dans les années à venir. Ainsi, en même temps que s’achevait la première marche européenne de la CISPM, Mme Cecilia Malmström, alors commissaire européenne aux affaires intérieures, déclarait dans le journal « Le Monde » du 11 juillet 2012 : « l’immigration sera nécessaire pour l’Europe. »

L’étude « The Migrants Files », projet rassemblant une dizaine de journalistes européens visant à compter précisément le nombre d’hommes, de femmes et d’enfants morts à cause des politiques migratoires des États-membres de l’Union Européenne, a établi que entre 2000 et 2015, plus de 28 000 personnes sont mortes aux frontières de l’UE. En 2016, plus de 5 000 décès en Mer Méditerranée ont été recencés…
Au cours des années 2014, 2015 et 2016, les naufrages en Méditerranée ont pris une ampleur jamais vue et chaque année le nombre de morts augmente !

La CISPM revendique :

  • Le droit à la libre circulation et à la libre installation,
  • La fermeture des centres de rétention pour les Sans Papiers et demandeurs d’asile, notamment en s’associant à la campagne Frontexit qui exige le démantèlement de l’agence Frontex,
  • L’arrêt des expulsions du pays d’accueil et des zones extraterritoriales destinées à l’externalisation des expulsions hors de l‘Europe,
  • La régularisation de tous les Sans Papiers dans un titre de séjour pérenne – la carte de 10 ans pour la réalisation d’une insertion réussie – et la réduction des taxes afférentes,
  • La promulgation du droit de vote et de l’éligibilité à toutes les élections pour les migrants régularisés,
  • Le respect inconditionnel du droit d’asile,
  • L’égalité de plein droit entre nationaux et migrants régularisés – accès au travail, à la santé, à l’éducation, à la culture, en particulier accès à tous les métiers selon les compétences, lutte contre la dé(dis)qualification professionnelle des migrants.

Ces 7 points représentent les fondamentaux et les raisons de lutter de la CISPM.


Actions réalisées :
2e semestre 2016 – Europe : Campagne « Fermons les centres de rétention et les Hotspots en Europe ! » – CISPM

L’Appel à la fermeture des centres de rétention et des Hotspots, lancé par la CISPM en juin 2016, a été signé par plus d’une trentaine de collectifs, associations, syndicats… de multiples pays. Une pétition ouverte aux citoyens a aussi recueilli de nombreuses signatures, tandis que des manifestations unitaires mensuelles ont eu lieu pendant plusieurs mois en direction de centres de rétention.

24-27 sept. 2015 – Paris & Calais : Semaine d’action Calais & Village Alternatiba Paris – CISPM

Participation au Village Alternatiba, qui s’est tenu à Paris en vue de la COP21 en novembre 2016, et à cette occasion, manifestation à Calais en direction du camp dit « La Jungle » qui a accueilli jusqu’à plus de 10 000 personnes migrantes entre 2015 et 2016.

14-28 Mars 2015 – Espagne – FSM Tunis : Caravane CISPM – CSP 75

Caravane CSP75-CISPM partie de Paris jusqu’au Forum social mondial (FSM) de Tunis du 24 au 28 mars 2015, en passant par l’Espagne et le Sud de la France où elle a rencontré des collectifs de migrants. Elle a été rejointe à Tunis par une 2e caravane africaine, la délégation DIEL Mali, partie de Bamako.

5-8 février 2015 – Berlin : Arrêtez la guerre aux Migrant-e-s !

Un an après le massacre de Ceuta, quatre jours d’événements de commémoration, de manifestations et d’ateliers, axés sur différents aspects de la guerre de l’UE aux Migrant(e)s, aux frontières extérieures, ainsi que dans la politique intérieure.

13-16 nov. 2014 – Rome : Pour une Europe des droits et de la solidarité !

Quatre jours d’assemblées plénières, d’actions et de manifestations dans la capitale italienne alors que la présidence de l’Union Européenne était assurée par l’Italie.

Juin 2014 – Bruxelles : Caravane des Sans Papiers et réfugiés

Caravane de la CISPM à Bruxelles et semaine d’action à l’occasion du Sommet du Conseil européen sur les questions d’immigration des 26 et 27 juin 2014, avec une mobilisation importante commencée en mai et juin par une Marche européenne pour les droits des Migrants et demandeurs d’asile, de Strasbourg à Bruxelles, à laquelle s’était jointe une délégation de la CISPM.

20 novembre 2013 – Strasbourg : Participation à la Chaîne humaine de solidarité avec les migrants près des institutions européennes

Pour une autre politique européenne d’immigration que celle mise en place par Frontex, autour d’une banderole de 100 mètres de long, portant les noms d’environ 17 306 personnes mortes en 20 ans en essayant d’entrer dans la forteresse Europe.

22-30 Mars 2013 – Tunis : Caravane FSM Tunis

Caravane partie de Paris pour rejoindre le Forum social mondial (FSM), refoulée à son arrivée à Tunis et renvoyée en Italie, en raison de la présence de Sans Papiers. Une délégation réduite repartira à Tunis pour participer au FSM du 24 au 28 mars 2015.

2 Juin – 5 juillet 2012 – Europe : Marche européenne des Sans Papiers et Migrants

Grande Marche européenne fondatrice de la CISPM, de Bruxelles à Strasbourg par la Belgique, les Pays-Bas, le Luxembourg, la France, l’Allemagne, la Suisse et l’Italie, afin de se réapproprier concrètement, en traversant 9 frontières, la liberté de circulation et d’installation, pourtant proclamée comme un droit fondamental de l’homme dans la Déclaration universelle des droits de 1948, et enfin porter cette revendication auprès du Parlement européen.

Publicités