La Marche du Grand Paris UNSP du 7 septembre au 6 octobre 2013

À l’automne 2013, à l’initiative de l’Union nationale des Sans Papiers ou UNSP, s’est déroulée une grande marche des Sans Papiers à travers l’Île-de-France avec pour objectif final l’Élysée, pour « dénoncer la politique du gouvernement à l’égard des Sans Papiers » – en particulier la Circulaire Valls de 2012 – et porter les revendications de l’UNSP.

Partis le 7 septembre de la place de la République à Paris, les marcheurs ont terminé leur périple le 6 octobre 2013. À l’arrivée de la marche à Paris, une délégation des marcheurs a été reçue officiellement au Palais présidentiel de l’Élysée le 5 octobre et la délégation a pu remettre ses doléances.
Dans l’histoire de la lutte des Sans Papiers, c’était la première fois que les Sans Papiers étaient reçus à l’Élysée, victoire symbolique.

Avant cela, les migrants et Sans Papiers de l’UNSP avaient sillonné les villes du Grand Paris en une longue marche : Le Mesnil-Amelot, Torcy, Melun, Évry, Palaiseau, Versailles, Plaisir, Saint-Germain-en Laye, Cergy, Pontoise, Argenteuil, Sarcelles, Saint-Denis, Bobigny, Vincennes, Créteil, Choisy-le-Roi, Antony, Boulogne-Billancourt, Nanterre et enfin Paris et l’Élysée.

Ils ont été à la rencontre des élus et des habitants des quartiers, pour « questionner les pouvoirs en place sur les répercussions que peut avoir sur notre avenir la transformation à l’échelle d’une vingtaine d’années de l’agglomération parisienne en une métropole à dimension européenne et mondiale » et pour « attirer l’attention de tous, et des pouvoirs publics en particulier, sur les interstices, les zones fragiles, les angles morts, les parts d’ombres, les hors-champ, tout ce monde des “sans” que le projet aura négligés, oubliés. »
En cours de route, des débats ont eu lieu avec les habitants des quartiers, et notamment auprès des jeunes, mais aussi devant les centres de rétention, les sous-préfectures et les préfectures, étapes majeures à partir desquelles le parcours s’est imposé, avec les revendications de l’UNSP suivantes :

  • la régularisation de tous les Sans Papiers,
  • la fermeture des centres de rétention administrative (CRA),
  • l’arrêt des expulsions,
  • le respect du droit d’asile,
  • la promulgation du droit de vote pour les étrangers, promesse du programme de campagne de François Hollande.

En clôture de la marche, les marcheurs de l’UNSP participèrent à la Roma Pride le 6 octobre 2013 à la Bastille à Paris.

Publicités

Dans la presse : « “Plus personne ne doit mourir en voulant traverser la Méditerranée” » – arte.tv 10/10/13

“Plus personne ne doit mourir en voulant traverser la Méditerranée”

Laure Siegel, ARTE JOURNAL, arte.tv, 10 octobre 2013.

 

Alors que l’île sicilienne de Lampedusa enterre à peine les migrants érythréens morts aux portes de l’Europe, les voix s’élèvent pour que les routes de l’immigration cessent d’être des couloirs de la mort. Pour Sissoko Anzoumane, porte-parole de la Coordination des sans-papiers de la région parisienne, plus personne ne devrait jamais mourir pour vouloir changer de pays.

« Tout le monde s’indigne aujourd’hui avec Lampedusa parce que le nombre de morts d’un coup est énorme : nous demandons simplement qu’il n’y ait plus personne qui meurt en voulant traverser la Méditerranée. Il faut appliquer l’article 13 de la déclaration universelle des droits de l’homme qui stipule que chacun est libre d’aller où il veut, quand il veut. Si la liberté de circulation était respectée, Frontex n’aurait jamais été créée » assène Sissoko Anzoumane, militant depuis 2002 Continuer la lecture de Dans la presse : « “Plus personne ne doit mourir en voulant traverser la Méditerranée” » – arte.tv 10/10/13

Dans la presse : « Des centaines de sans-papiers sillonnent l’Ile-de-France depuis un mois » – france24.com 07/10/13

Des centaines de sans-papiers sillonnent l’Ile-de-France depuis un mois

Vidéo Eve Irvine, Sonia Patricelli et texte FRANCE 24, france24.com, 7 octobre 2013.

 

Voir la vidéo

 

Des centaines de migrants africains sans titre de séjour ont silloné l’Ile-de-France pendant un mois pour réclamer leur régularisation. FRANCE 24 est allée à leur rencontre. Reportage.

Ils ne veulent plus rester dans l’ombre. Samedi 5 octobre, des centaines de personnes réunis au sein de l’Union nationale des sans-papiers, ont défilé dans les rues de Paris pour réclamer leur régularisation et l’abolition de la circulaire Valls qu’ils jugent trop discriminatoire. Continuer la lecture de Dans la presse : « Des centaines de sans-papiers sillonnent l’Ile-de-France depuis un mois » – france24.com 07/10/13

En images : Dernier jour de la Marche du Grand Paris à la Roma Pride à Bastille, Paris, 06/10/15

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans la presse : « France : des centaines de kilomètres pour la régularisation de tous les sans-papiers » – rfi.fr 06/10/13

France : des centaines de kilomètres pour la régularisation de tous les sans-papiers

RFI, rfi.fr, 6 octobre 2013.

 

La marche du Grand Paris des sans-papiers est arrivée à son terme à Paris, hier, samedi 5 octobre. Des immigrés en situation irrégulière ont parcouru des centaines de kilomètres depuis la banlieue jusque dans la capitale pour revendiquer leurs droits.

Des centaines de manifestants se sont rassemblés ce samedi 5 octobre à Paris, porte Maillot, pour la dernière étape d’une marche d’un mois en Ile-de-France.

 

Partis d’un centre de rétention administrative près de la capitale, ils sont arrivés à Paris pour un trajet final symbolique vers le palais de l’Elysée. Continuer la lecture de Dans la presse : « France : des centaines de kilomètres pour la régularisation de tous les sans-papiers » – rfi.fr 06/10/13

En images : Dernière nuit de la Marche du Grand Paris au gymnase porte Clichy, 05/10/15

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Compte-rendu : La marche du Grand Paris reçue à l’Élysée le 5 octobre 2013

6 octobre 2013 – UNSP

Samedi 5 octobre, à l’arrivée à Paris après un mois de marche en l’Île-de-France, une délégation des marcheurs a été reçue officiellement au Palais présidentiel de l’Élysée par un responsable.

La délégation a remis ses doléances qui seront étudiées et une réponse leur sera donnée.

Dans l’histoire de la lutte des Sans Papiers, c’est la première fois que les Sans Papiers sont reçus à l’Élysée, victoire symbolique.

Ce 5 octobre, nous étions plus de 650 camarades environ à la porte Maillot à manifester dans une ambiance conviviale et pacifiste.

En images : Manifestation vers l’Élysée, marche du Grand Paris, 05/10/15

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Appel à la manifestation vers l’Élysée le 5 octobre 2013 – Dernière étape de la Marche du Grand Paris

3 octobre 2013 – UNSP

La marche des sans papiers, après avoir fait le tour du Grand Paris pendant un mois arrive samedi dans Paris intra-muros.

Manifestation le samedi 5 octobre
14H00 – Place de la Porte Maillot (Métro Porte Maillot)

Arrivée à Paris – Dernière étape de la Marche du Grand Paris des Sans Papiers et Migrants en direction de l’Élysée

Alors qu’une nouvelle loi sur l’immigration est en préparation et que l’approche d’élections ravive les campagnes xénophobes et racistes nous, Migrants Sans-papiers ressentons le besoin urgent de faire connaître clairement nos préoccupations et nos attentes.

C’est pourquoi depuis le 7 septembre, nous avons entamé une Marche d’un mois en Ile-de-France dans le cadre de ce que désormais on nomme « Le Grand Paris » afin d’être visibles et audibles.

La marche du Grand Paris arrivera à Paris samedi 5 octobre

1er octobre 2013 – UNSP

La Marche du Grand Paris des Migrants et des Sans Papiers, commencée samedi 7 septembre, arrivera samedi 5 octobre 2013 à Paris :

Matinée : départ des marcheuses et des marcheurs : Mairie de Nanterre (88 Rue du 8 Mai 1945 92000 Nanterre) à 9 H, en direction de Porte Maillot (arrivée prévue vers 14h00)

Après-midi : arrivée de la Marche : M° Porte Maillot, à 14 H, en direction de l’Elysée.

En images : Au centre de rétention administrative de Vincennes, marche du Grand Paris, 30/09/13

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En images : À Saint-Denis, marche du Grand Paris, 26/09/13

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Compte-rendu : La marche du Grand Paris des sans-papiers à moitié route

25 septembre 2013 – [sanspapiers.info]

Interview d’Anzoumane Sissoko, porte-parole de la marche, de la CSP 75 (Coordination 75 des sans-papiers), et un des portes-paroles de l’UNSP (Union nationale des sans-papiers).

Hier nous sommes arrivés à Argenteuil et aujourd’hui à Sarcelles. Nous avons parcouru la première des deux grandes boucles autour de Paris, la moitié du parcours. Nous sommes partis le 7 septembre de la place de la République à Paris pour Mesnil-Amelot, où se trouve le plus grand CRA de France : nous avons demandé sa fermeture. Dès le départ de notre marche, nous avons demandé la fermeture de tous les CRA, ces camps où la France enferme ses esclaves sans-papiers.

Compte-rendu : La fin de la traversée de l’Essonne racontée par le CSP Les Ulis, 19/09/13


Fin de la traversée de l’Essonne pour la marche du Grand PARIS

Au matin du 18, à 10H, la marche est repartie. Un arrêt à la mairie d’Orsay, où un directeur du cabinet du maire a reçu une délégation, a permis de gonfler les batteries au soleil, avant la remontée sur le plateau, en direction de Jouy en Josas. Les marcheurs ont traversé les terres cultivées, tout en dialoguant avec celles et ceux qui les ont accompagnés.

Compte-rendu : La marche du Grand Paris aux Ulis racontée par le CSP Les Ulis, 19/09/13


Aux Ulis, accueil chaleureux de la marche du Grand PARIS

« 10 000 pas par jour » … Avec une marche comme celle qui se déroule en ce moment, cette recommandation pour la santé est largement dépassée, et en plus, ce sont des grands pas rapides, durs à suivre en fin de journée dans la vallée de l’Yvette, même pour les polices qui gèrent la circulation.