À la radio : « Le risque fait partie de toutes luttes » – franceinter.fr 22/04/16

« Le risque fait partie de toutes luttes »

Hervé Pauchon, émission Un temps de Pauchon, franceinter.fr, 22 avril 2016.

 

Le 23 août 1996, environ 1 500 policiers enfoncent à la hache les portes de l’église Saint-Bernard et évacuent sans ménagement 350 sans-papiers et leurs soutiens qui s’y trouvaient depuis le 28 juin. Cette opération brutale, largement médiatisée, provoque des réactions indignées et des manifestations de protestation dans toute la France. Les sans-papiers expulsés sont placés en rétention administrative, et tous seront remis en liberté pour non-respect de la procédure. Certains obtiendront la nationalité française. Malgré tout, le mouvement des sans-papiers, bientôt désigné comme celui des « Saint-Bernard », va s’étendre sur toute la France. Il reste toujours d’actualité, à force de solidarité et de cohésion entre ses membres et ce, autour d’un objectif unique : la régularisation.

 

Publicités

À la radio : « Vive la lutte des sans-papiers ! » – franceinter.fr 21/04/16

« Vive la lutte des sans-papiers ! »

Hervé Pauchon, émission Un temps de Pauchon, franceinter.fr, 21 avril 2016.

 

Chaque année, une manifestation commémore la lutte des sans-papiers de Saint-Bernard. Hervé Pauchon nous donne l’occasion de revenir sur ce mouvement qui avait surpris presque tout le monde, il y a 20 ans cette année.

 

À la radio : « Retourner, c’est pas la solution » – franceinter.fr 20/04/16

« Retourner, c’est pas la solution »

Hervé Pauchon, émission Un temps de Pauchon, franceinter.fr, 20 avril 2016.

 

Des coups de haches. Des coups de merlin plus précisément. Des portes fracassées et des vitraux qui volent en éclat. Les images des 1500 CRS donnant l’assaut à l’église Saint-Bernard, occupée par des sans-papiers, est restée gravée dans les mémoires des habitants du 18ème arrondissement. Reprises par les JT du 20h, elles se sont inscrite dans la rétine de millions de spectateurs de la France entière. 1996-2016, une commémoration a eu lieu le 18 mars, Hervé Pauchon y assistait.

 

À la radio : « Nous ne sommes pas des clandestins » – franceinter.fr 19/04/16

« Nous ne sommes pas des clandestins »

Hervé Pauchon, émission Un temps de Pauchon, franceinter.fr, 19 avril 2016.

 

Hervé Pauchon est resté devant l’église Saint-Ambroise, dans un rassemblement composé d’une coordination regroupant des collectifs de sans-papiers, des syndicats et des associations pour un 20ème anniversaire pas comme les autres.

 

À la radio : « Est-ce qu’il y a égalité ? Je me pose la question » – franceinter.fr 18/04/16

« Est-ce qu’il y a égalité ? Je me pose la question »

Hervé Pauchon, émission Un temps de Pauchon, franceinter.fr, 18 avril 2016.

 

Le 18 mars 1996, plus de 300 sans-papiers, originaires pour la plupart du Sénégal et du Mali s’étaient donnés rendez-vous à l’aube pour « frapper un grand coup ». Totalement déterminés, accompagnés par quelques soutiens, amenant avec eux les vivres et les vêtements nécessaires à une longue occupation, ils et elles investissent l’église Saint-Ambroise, boulevard Voltaire à Paris. Ils ne savent pas encore qu’ils vont écrire une des pages des luttes de l’immigration en France. Hervé Pauchon s’est rendu au rassemblement organisé par des collectifs, syndicats, associations pour se souvenir que le combat continue depuis 20 ans cette année.

 

Vidéo : « FILM ETE SANS PAPIERS » 23 août 1996 – Ina Société, 16/07/12

FILM ETE SANS PAPIERS
Par Ina Société sur youtube.com, 16/07/12.

23 août 1996
Le gouvernement a fait procéder, ce vendredi 23 août à partir de 7H30, à l’évacuation des Africains sans papiers et de leurs sympathisants qui occupaient l’église Saint-Bernard à Paris depuis le 28 juin. Rétrospective de cette affaire qui dure depuis cinq mois. Tout a commencé par l’occupation de l’église Saint-Ambroise. Les dates et lieux sont en INCRUSTATION. Continuer la lecture de Vidéo : « FILM ETE SANS PAPIERS » 23 août 1996 – Ina Société, 16/07/12

Dans la presse : « Le souvenir de Saint-Bernard » – liberation.fr 03/09/02

Le souvenir de Saint-Bernard

Dominique Simonnot, liberation.fr, 3 septembre 2002.

 

Il y a six ans, la droite avait répondu en durcissant la loi.

En mars 1996, ils arrivent par petits groupes. Timidement. Et s’installent dans l’église Saint-Ambroise à Paris. On les appelle encore des «clandestins». Le lieu a été simplement choisi parce qu’il est proche du centre de soins gratuits de Médecins du monde, où ils ont l’habitude de consulter. Ils demandent des papiers. Quelques jours plus tard, le lendemain de la visite du cardinal Lustiger, le curé de Saint-Ambroise ­ avec l’accord des autorités religieuses ­ donne les clés de l’église aux policiers. Les sans-papiers sont évacués. Commence une longue errance Continuer la lecture de Dans la presse : « Le souvenir de Saint-Bernard » – liberation.fr 03/09/02

Dans la presse : « Des curés au côté des sans-papiers » – liberation.fr 01/07/96

Des curés au côté des sans-papiers

Dominique Simonnot, liberation.fr, 1er juillet 1996.

 

Les occupations à Paris et en banlieue accentuent les dissensions au sein de l’Eglise.

Bebe aura sa carte de séjour. Son nom est sur la liste. Son dossier fait partie des 48 auxquels le ministère de l’Intérieur a accordé des papiers. Parce que son enfant est né en France avant le nouveau code de la nationalité et parce que son mari vit et travaille ici depuis de longues années. Mais Bebe est aujourd’hui sur un matelas, au milieu de la nef de l’église Saint-Bernard: «Je continue jusqu’au bout.. Pour que les autres, aussi, aient leurs papiers. Même si c’est dur, on reste toujours ensemble.» Vendredi dans la soirée, à la fin d’une petite manifestation des sans-papiers de Saint-Ambroise, la jeune femme s’est engouffrée dans l’église avec ses compagnons. Comme à Saint-Ambroise, l’église dont ils avaient été expulsés le 22 mars dernier, Continuer la lecture de Dans la presse : « Des curés au côté des sans-papiers » – liberation.fr 01/07/96

Dans la presse : « Le SOS des clandestins de Saint-Ambroise » – liberation.fr 21/03/96

Le SOS des clandestins de Saint-Ambroise

Dominique Simonnot, liberation.fr, 21 mars 1996.

 

300 Africains sans papiers occupent la paroisse parisienne depuis trois jours.

Ça devait finir par arriver un jour ou l’autre! La réflexion court d’un bout à l’autre du parvis de l’église Saint-Ambroise à Paris dans le XIe arrondissement. A l’intérieur, campent depuis lundi matin trois cents Africains, des hommes, des femmes et des enfants. Tous sont sans papiers. «On reste là jusqu’à nouvel ordre, dit l’un, on attend que le président Chirac nous donne des papiers.» Sous la pâle lueur diffuse des vitraux, les femmes en boubou ont étendu des couvertures sur la mosaïque froide. Au pied des statues de la Vierge, elles ont posé le lait, les biberons et la nourriture de leurs enfants. Les hommes se tiennent au milieu de la nef, sur les chaises, ou par terre. Parmi eux, on trouve à peu près toutes les situations administratives. Inextricables. Résultat des lois successives sur la maîtrise de l’immigration. Continuer la lecture de Dans la presse : « Le SOS des clandestins de Saint-Ambroise » – liberation.fr 21/03/96

Dans la presse : « Trois cents Africains en situation irrégulière occupent une église » – liberation.fr 19/03/96

Trois cents Africains en situation irrégulière occupent une église

François Devinat, liberation.fr, 19 mars 1996.

 


Trois cents personnes d’origine africaine, dont cent seize enfants, ont occupé hier l’église Saint-Ambroise, dans le XIe arrondissement de Paris. Les adultes se sont mis en grève de la faim en réclamant l’obtention d’une carte de séjour.

 

«Quand on va à la préfecture, on nous traite comme des chiens. Depuis les lois Pasqua, nos enfants ne peuvent pas aller à l’école sous prétexte que nous ne sommes pas en situation régulière…» Exprimé par une jeune mère malienne, c’est le désespoir qui semble avoir conduit ces sans-papiers à l’église Saint-Ambroise, Continuer la lecture de Dans la presse : « Trois cents Africains en situation irrégulière occupent une église » – liberation.fr 19/03/96