Dans la presse : « 30 jours de marche pour l’obtention de papiers » – liberation.fr 01/05/10

30 jours de marche pour l’obtention de papiers

Laurenne Jannot, liberation.fr, 1er mai 2010.

 

Après une manifestation dans les rues de Paris ce samedi, un collectif de sans-papiers traversera la France à pied pour obtenir la régularisation de leur situation.

 

Destination: Nice. Une centaine de personnes prennent ce samedi la route depuis Paris pour une marche de près de 1000 kilomètres, programmée sur la totalité du mois de mai. Organisée par le Ministère de la régularisation de tous les sans-papiers, qui rassemble plusieurs collectifs de défense des sans-papiers, la manifestation vise à obtenir la régularisation de tous les immigrés clandestins.

 

Le cortège doit partir de Paris ce samedi après-midi, après une manifestation prévue à 14 heures entre République et Havre-Caumartin. Continuer la lecture de Dans la presse : « 30 jours de marche pour l’obtention de papiers » – liberation.fr 01/05/10

Publicités

Vidéo : « La CGT évacue des sans-papiers par la force » – Libération, 24/06/09

La CGT évacue des sans-papiers par la force
Par Libération sur dailymotion.com, 24/06/09.

Mercredi midi, quelques dizaines de membres de la CGT ont évacué de force des sans-papiers qui occupaient la Bourse du Travail du 11ème arrondissement à Paris. Avec lacrymo et bâtons.
Lire l’article de Libération.

Dans la presse : « “Ils sont rentrés et ont balancé les lacrymo” » – liberation.fr 24/06/09

«Ils sont rentrés et ont balancé les lacrymo»

Cordélia Bonal (texte) et Emilien Cancet (images), liberation.fr, 24 juin 2009.

 

Un commando de gros-bras a délogé ce mercredi les travailleurs sans-papiers de la Bourse du travail, à Paris, à coups de gaz lacrymo. Des CRS ? Non, la CGT.

REPORTAGE + VIDÉO Matelas sous le bras, sacs et couvertures à la main, ils sont sortis un à un, sous le regard des CRS. Sur le trottoir, bordé par des dizaines de fourgons de police et de cars de CRS, des femmes pleurent, en état de choc. Continuer la lecture de Dans la presse : « “Ils sont rentrés et ont balancé les lacrymo” » – liberation.fr 24/06/09

Dans la presse : « “Si tu plantes un arbre, il faut l’arroser : on a déposé les dossiers, il faut manifester” » – liberation.fr 31/07/08

«Si tu plantes un arbre, il faut l’arroser : on a déposé les dossiers, il faut manifester»

Amélia Blanchot, liberation.fr, 31 juillet 2008.

Ils étaient presque tombés aux oubliettes. Pourtant, cela fait déjà trois mois que des travailleurs sans papiers occupent la Bourse du travail, rue Charlot (IIIe arrondissement de Paris), luttant pour leur régularisation. Regroupés au sein de la Coordination 75, leur situation est en passe d’évoluer. Le 15 juillet, ils ont déposé 597 dossiers à la préfecture et sont en attente des convocations. Hier, histoire de rafraîchir les mémoires, les occupants ont défilé dans Paris. «Si tu plantes un arbre, il faut l’arroser. On a déposé les dossiers, maintenant, il faut manifester», ironise Asse, l’un des occupants. Ils sont environ 600 à vivre dans les locaux, nuit et jour pour certains. Continuer la lecture de Dans la presse : « “Si tu plantes un arbre, il faut l’arroser : on a déposé les dossiers, il faut manifester” » – liberation.fr 31/07/08

Dans la presse : « Travailleurs sans-papiers : “L’Afrique a construit ce pays, l’opinion doit comprendre” » – liberation.fr 05/05/08

Travailleurs sans-papiers : «L’Afrique a construit ce pays, l’opinion doit comprendre»

Marie Vilain, liberation.fr, 5 mai 2008.

 

Des centaines de personnes occupent toujours la Bourse du travail, à Paris. Ils dénoncent l’attitude de la préfecture de Paris, qui accepte d’examiner les demandes de régularisation provenant de la CGT, et refuse d’étudier les leurs.

«La coordination 75 restera dans les locaux de la Bourse du travail jusqu’à obtenir gain de cause. Faites passer l’info à vos amis, à vos collègues, on aura rien sans mobilisation massive.» Djibril Diaby, délégué de la coordination, s’adresse aux centaines de sans-papiers rassemblés rue Charlot depuis vendredi après-midi. Tous ont cessé de travailler. Ils réclament la régularisation, tout de suite, pour tous.L’occupation a commencé suite au refus par la préfecture de Paris d’enregistrer mille demandes de régularisation. Le Collectif 75 n’admet pas que ces demandes soient rejetées quand celles déposées par la CGT sont examinées. Ces sans-papiers se sentent trahis par le syndicat qui ne les a pas invités à la table des négociations avec le gouvernement. Personne n’a l’intention de quitter les lieux avant d’avoir obtenu gain de cause. Continuer la lecture de Dans la presse : « Travailleurs sans-papiers : “L’Afrique a construit ce pays, l’opinion doit comprendre” » – liberation.fr 05/05/08

Dans la presse : « La colère de sans-papiers parisiens contre la CGT » – liberation.fr 03/05/08

La colère de sans-papiers parisiens contre la CGT

Raphaëlle Remande, liberation.fr, 3 mai 2008.

 


REPORTAGE
Près de 300 travailleurs sans-papiers ont entamé une nouvelle occupation vendredi après-midi, à la Bourse du travail à Paris. Ils affirment que la CGT les a menés en bateau. «La CGT a pris en otage le mouvement. Nous, on prend en otage la Bourse du travail !» : devant le bâtiment rue Charlot, à Paris, Sissoko s’emporte face à un agent de sécurité. «Je suis rage de colère», dit-il. A l’intérieur, des groupes de sans-papiers ont investi la cour, d’autres sont accoudés aux fenêtres. Ils chantent leurs revendications : «Nous sommes des travailleurs, nous sommes pas dangereux», «On veut des papiers et de la dignité».

 

«Baladés». Rien à voir, ici, avec une mobilisation traditionnelle. L’ambiance est un peu électrique. Tous les sans-papiers présents affirment qu’ils ont voulu rejoindre le mouvement de grève impulsé par la CGT et l’association Droits devant le 15 avril. Sans succès. «Nous avons eu quatre rendez-vous avec la CGT car on voulait nous aussi faire des occupations de lieux de travail, raconte Sissoko Anzoumane, responsable de la Coordination 75 sans-papiers. Mais ils nous ont baladés, en nous disant qu’il fallait attendre que Sarkozy s’exprime. Et quand ils ont eu un rendez-vous avec le cabinet du ministère de l’Immigration, ils ne nous ont même pas prévenus.» Continuer la lecture de Dans la presse : « La colère de sans-papiers parisiens contre la CGT » – liberation.fr 03/05/08

Dans la presse : « Le souvenir de Saint-Bernard » – liberation.fr 03/09/02

Le souvenir de Saint-Bernard

Dominique Simonnot, liberation.fr, 3 septembre 2002.

 

Il y a six ans, la droite avait répondu en durcissant la loi.

En mars 1996, ils arrivent par petits groupes. Timidement. Et s’installent dans l’église Saint-Ambroise à Paris. On les appelle encore des «clandestins». Le lieu a été simplement choisi parce qu’il est proche du centre de soins gratuits de Médecins du monde, où ils ont l’habitude de consulter. Ils demandent des papiers. Quelques jours plus tard, le lendemain de la visite du cardinal Lustiger, le curé de Saint-Ambroise ­ avec l’accord des autorités religieuses ­ donne les clés de l’église aux policiers. Les sans-papiers sont évacués. Commence une longue errance Continuer la lecture de Dans la presse : « Le souvenir de Saint-Bernard » – liberation.fr 03/09/02

Dans la presse : « Mal encadrés et peu soutenus » – liberation.fr 03/09/02

Mal encadrés et peu soutenus

Didier Arnaud, liberation.fr, 3 septembre 2002.

 

La coordination nationale peine à se structurer et veut rester autonome.

Où sont les soutiens des sans-papiers ? Que font-ils ? Et qu’attendent-ils ? Alain Krivine, porte-parole de la LCR (Ligue communiste révolutionnaire), s’inquiète. Son organisation, présente depuis le début du mouvement à la basilique de Saint-Denis, voit des milliers de gens sortir de la clandestinité. Lui découvre une structure militante «débordée par l’ampleur du mouvement». Krivine parle de «rançon du succès». Un succès qui produit des tiraillements. Et qui nécessite d’élargir le soutien, encore maigre ces derniers jours. Continuer la lecture de Dans la presse : « Mal encadrés et peu soutenus » – liberation.fr 03/09/02

Dans la presse : « Les sans-papiers cherchent des relais » – liberation.fr 27/08/02

Les sans-papiers cherchent des relais

Julie Lasterade, liberation.fr, 27 août 2002.

 

Le mouvement de Saint-Denis souhaite la création d’autres coordinations.

«Soit on est portés, soit on se casse la gueule. C’est pas impossible.» Dix jours après le début de l’occupation de la basilique de Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) par des sans-papiers, Michel Clément, militant de la coordination 93 de lutte pour les sans-papiers, estime que le mouvement est à «un tournant». «Nous n’avions pas prévu d’être en première ligne, nous n’étions pas préparés pour cela.» Ni les provocations d’une poignée de royalistes ni l’alerte à la bombe, hier, d’un «comité Saint-Louis» n’ont découragé les sans-papiers. Depuis le 17 août, ils ont rejoint par centaines la coordination 93. Beaucoup sont venus d’autres départements, avec l’espoir de voir leur nom inscrit sur la liste des occupants. 1 000 à 1 200 personnes y figureraient déjà. Continuer la lecture de Dans la presse : « Les sans-papiers cherchent des relais » – liberation.fr 27/08/02

Dans la presse : « Des curés au côté des sans-papiers » – liberation.fr 01/07/96

Des curés au côté des sans-papiers

Dominique Simonnot, liberation.fr, 1er juillet 1996.

 

Les occupations à Paris et en banlieue accentuent les dissensions au sein de l’Eglise.

Bebe aura sa carte de séjour. Son nom est sur la liste. Son dossier fait partie des 48 auxquels le ministère de l’Intérieur a accordé des papiers. Parce que son enfant est né en France avant le nouveau code de la nationalité et parce que son mari vit et travaille ici depuis de longues années. Mais Bebe est aujourd’hui sur un matelas, au milieu de la nef de l’église Saint-Bernard: «Je continue jusqu’au bout.. Pour que les autres, aussi, aient leurs papiers. Même si c’est dur, on reste toujours ensemble.» Vendredi dans la soirée, à la fin d’une petite manifestation des sans-papiers de Saint-Ambroise, la jeune femme s’est engouffrée dans l’église avec ses compagnons. Comme à Saint-Ambroise, l’église dont ils avaient été expulsés le 22 mars dernier, Continuer la lecture de Dans la presse : « Des curés au côté des sans-papiers » – liberation.fr 01/07/96

Dans la presse : « Le SOS des clandestins de Saint-Ambroise » – liberation.fr 21/03/96

Le SOS des clandestins de Saint-Ambroise

Dominique Simonnot, liberation.fr, 21 mars 1996.

 

300 Africains sans papiers occupent la paroisse parisienne depuis trois jours.

Ça devait finir par arriver un jour ou l’autre! La réflexion court d’un bout à l’autre du parvis de l’église Saint-Ambroise à Paris dans le XIe arrondissement. A l’intérieur, campent depuis lundi matin trois cents Africains, des hommes, des femmes et des enfants. Tous sont sans papiers. «On reste là jusqu’à nouvel ordre, dit l’un, on attend que le président Chirac nous donne des papiers.» Sous la pâle lueur diffuse des vitraux, les femmes en boubou ont étendu des couvertures sur la mosaïque froide. Au pied des statues de la Vierge, elles ont posé le lait, les biberons et la nourriture de leurs enfants. Les hommes se tiennent au milieu de la nef, sur les chaises, ou par terre. Parmi eux, on trouve à peu près toutes les situations administratives. Inextricables. Résultat des lois successives sur la maîtrise de l’immigration. Continuer la lecture de Dans la presse : « Le SOS des clandestins de Saint-Ambroise » – liberation.fr 21/03/96

Dans la presse : « Trois cents Africains en situation irrégulière occupent une église » – liberation.fr 19/03/96

Trois cents Africains en situation irrégulière occupent une église

François Devinat, liberation.fr, 19 mars 1996.

 


Trois cents personnes d’origine africaine, dont cent seize enfants, ont occupé hier l’église Saint-Ambroise, dans le XIe arrondissement de Paris. Les adultes se sont mis en grève de la faim en réclamant l’obtention d’une carte de séjour.

 

«Quand on va à la préfecture, on nous traite comme des chiens. Depuis les lois Pasqua, nos enfants ne peuvent pas aller à l’école sous prétexte que nous ne sommes pas en situation régulière…» Exprimé par une jeune mère malienne, c’est le désespoir qui semble avoir conduit ces sans-papiers à l’église Saint-Ambroise, Continuer la lecture de Dans la presse : « Trois cents Africains en situation irrégulière occupent une église » – liberation.fr 19/03/96