Nous pleurons les morts, pas d’amalgames et pas de chasses aux sorcières

15 juillet 2016 – Communiqué CISPM

NOUS PLEURONS LES MORTS, PAS D’AMALGAMES
ET PAS DE CHASSES AUX SORCIÈRES

Nous membres de la Coalition Internationale des Sans-papiers, Migrants, Réfugiés et Demandeurs d’asile (CISPM), condamnons et pleurons les morts de Nice en France. Nous condamnons et pleurons également les morts aux quatre coins du monde : Burkina Faso, Côte D’ivoire, Mali, Turquie, Syrie, Kenya, Belgique, Nigeria, Cameroun, Pakistan, Bangladesh, États Unis, Tunisie, Égypte, Libye, Liban, Irak, etc.

Comme d’ailleurs nous dénonçons et condamnons toutes guerres et ses morts, morts qui sont les nôtres.

Ces guerres totales et permanentes, sont combattues de manières asymétriques dans un contexte de marginalisations sociale, culturelles et économiques.

Nous dénonçons toutes guerres soi-disant humanitaires menées en Asie, en Afrique, au Moyen Orient, etc.

Votre cécité politique, accompagnée par votre sens de banalisation, mépris et cynisme ont pris le dessus sur les cris d’injustice sociale des peuples.

Nous refusons toutes interprétations de ces actes sous l’angle d’une menace provenant « de dehors », afin de justifier des politiques de replis sécuritaires et discriminatoires envers toutes personnes migrantes ou issue de l’immigration. Y compris les nouvelles guerres à l’extérieur.

Nous dénonçons toutes équations ou associations entre les morts de Nice et la migration.

Fait, le 15 juillet 2016

Coalition Internationale des Sans-Papiers, Migrants, Réfugiés et Demandeurs d’asile (CISPM)

Publicités