Appel à rassemblement contre les arrestations au foyer C. Tillier ! Mar. 24 mai 16h30

23 mai 2016 – Appel CSP 75 et CISPM

A la suite de l’intervention des forces de police ce jour à midi portant arrestation d’une cinquantaine de personnes la plupart sans papiers au foyer C. Tillier
 
La Coordination 75 des Sans-Papiers (CSP 75) appelle à un

RASSEMBLEMENT 24 MAI 2016
16H30 DEVANT LE FOYER  COALIA
RUE CLAUDE TILLIER

METRO REUILLY DIDEROT

VENEZ NOMBREUX POUR PROTESTER CONTRE CETTE NOUVELLE ATTEINTE AUX LIBERTES DES RESIDENTS

Libération immédiate !
Liberté de circulation et d’installation pour tous !

CSP75 – Sissoko Anzoumane : 06 51 70 74 92
CISPM Coalition internationale des Sans Papiers et migrants.


La CSP 75 et la CISPM relayent l’appel à rassemblement pour ce JEUDI 26 MAI de la Coordination des délégués des foyers Aftam/Coallia soutenue par le Copaf :


Rendez-vous Démosphère paris.demosphere.eu/rv/47585

Rassemblement devant le siège de Coallia
jeudi 26 mai 2016 à 17h

Non à la dérive des foyers Coallia !

Les comités des résidents et les résidents des foyers Coallia en colère appellent à un rassemblement.

Il faut que Coallia change de cap pour :

  • dialoguer, négocier, être à l’écoute des résidents
  • répondre à ce qui devrait être sa mission sociale : loger les résidents de manière digne et selon leurs vœux.

Les comités de résidents et les résidents des foyers Coallia d’Ile-de-France se mobilisent contre les dérives de la nouvelle direction :

  • le nouveau DG, Directeur général, déclare la guerre aux résidents qui sont des travailleurs immigrés vivant « isolés » sans leur famille et qui veulent continuer de vivre collectivement et solidairement : les espaces collectifs seront fermés, les résidents devront vivre SEULS chacun dans sa petite boite.
  • les processus de concertation avec la direction sont au point mort ; la nouvelle direction privilégie ses décisions unilatérales ; elle va même jusqu’à utiliser la menace ; par exemple à Aulnay où elle menace d’expulser 300 résidents qui réclament le droit de pouvoir cuisiner et manger dans de bonnes conditions !

A l’heure où les habitants des villes réclament de plus en plus de démocratie participative et d’espaces communs dans les logements, Coallia fait marche arrière toute.

Et si le nouveau DG convoque SES standards républicains (chaque habitant de ce pays SEUL dans un studio toute sa vie ?) c’est pour cacher ce qui semble être son réel but : aménager le moins possible d’espaces collectifs pour mettre à la place plus de studios et donc avoir plus de rentrées d’argent ; tant pis pour le bien-être des résidents !

Non à cette dérive !

Il faut que Coallia change de cap pour :

  • dialoguer, négocier, être à l’écoute des résidents
  • répondre à ce qui devrait être sa mission sociale : loger les résidents de manière digne et selon leurs vœux.

Coordination des délégués des foyers Aftam/Coallia soutenue par le Copaf

Publicités