Compte-rendu : Journée du 9 mai 2010 – Marche Paris-Nice

11 mai 2010 – Ministère de la Régularisation de tous les Sans Papiers

Petit déjeuner très tôt à 7h15 car le bus récupérait les marcheurs au plus tard à 9h30.

A 8h45 Monsieur le Maire : Jean-Claude Robert arriva et demanda à avoir un souvenir des marcheurs dans sa commune. Donc tous les marcheurs ont alors essayé de prendre des photos avec lui.

9h09 tout le monde était dans le bus en direction de Chagny où un autre accueil encore plus grand que la veille les attendait sur le parking du supermarché (Intermarché). Monsieur Lombard a remis les marcheurs aux mains de Monsieur François Portefaix (RESF et référent pour les différentes étapes de Chagny à Mâcon) et dans la foule Monsieur le Maire de Rully incognito sans casquette ni écharpe tricolore. Les soutiens les ont aidé à transporter leurs sacs puis ils sont allés en direction du marché de Chagny où ils ont fait un rassemblement sur la place du marché.

11h départ pour Rully où là les marcheurs ont été surpris d’apprendre que Monsieur le Maire de Rully : Monsieur Francois Lotteau (écolo) avait fait la marche avec eux depuis Chagny. Accueil majestueux de tout le village puis le maire les invite dans la salle où ils découvrent des tables de grand soir dressée pour l’occasion. Monsieur le maire pendant son discours offre aux marcheurs par l’intermédiaire de M. Sissoko la médaille du mérite de la ville. Déjeuner royal (bœuf tomate, goulache aux pommes de terre). Salle et repas co-organisé par La mairie, AGIR et RESF. A la fin du repas après tous les discours et l’hynme national des sans papiers, M. le Maire leur fait une 2ème surprise : 2ème médaille du mérite cette fois-ci pour le Ministère de la régularisation de tous les sans papiers.

15h après une danse pour remercier la commune et le maire de les avoir reçus, les marcheurs prennent la route en direction de Champforgeuil où la surprise est de taille : ils sont accueillis à l’entrée de la ville par les habitants (on remarquera dans la foule, les gens de la CGT, etc), le défilé des élus ainsi que M. le Maire de Crissey sans son écharpe et enfin la dernier personne à les accueillir : M. Le Maire : Monsieur René Guyennot qui va les inviter à rentrer dans la mairie. Suivra alors le discours du Maire très ému puis les délégués Sissoko, Sow, Samia puis le Maire de Crissey Monsieur Jean-Paul Bonin.
Un des élus tellement ému prendra le micro pour rappeler à leurs concitoyens que le 08 Mai qu’ils ont fêtés la veille était la fin de la guerre mais qu’ils doivent se rappeler que ceux qui ont lutté à leur côté était les parents de ces mêmes marcheurs dont l’état fait fit d’oublier en ne leur donnant pas les papiers.
Pot de bienvenue et échange avec la population où certains marcheurs échangeront en leur langue (bambara) avec certaines dames du village.

Toute l’assemblée est très émue et vers 17h30 les marcheurs reprendront la route vers Chalons/Saône où là encore les attend un accueil extraordinaire et un dîner avec la population. Invitation au gymnase puis chants et danses pour remercier de l’accueil discours du maire et des différents partis.

Publicités