Dans la presse : « Sans-papiers : la coordination submergée » – leparisien.fr 13/09/02

Sans-papiers : la coordination submergée

Vincent Mongaillard, leparisien.fr, 13 septembre 2002.

 

DEUX SEMAINES après la fin de l’occupation de la basilique de Saint-Denis, la mobilisation des clandestins qui rêvent d’être régularisés ne s’essouffle pas [1]. Les délégués de la coordination 93 des sans-papiers sont arrivés, hier matin, à la bourse du travail de Bobigny, avec un millier de cartes d’adhésion dans leur besace.

 

A 16 heures, tous les documents cartonnés ont trouvé preneur. Pourtant, des centaines de candidats maliens, chinois, tunisiens, algériens… se pressent encore sur le parvis, avec l’espoir d’entrer en lutte. Les plus déterminés s’agglutinent contre les vitres de l’entrée de l’imposant bâtiment à l’architecture soviétique. Des Africains, qui patientent depuis des heures, se chamaillent entre eux, puis se bousculent pour une place volée dans la queue. Le mouvement de foule devient trop dangereux. Alors, « pour des questions de sécurité », les forces de l’ordre, en tenue ou en civil, sont contraintes d’évacuer les lieux. Dans les rangs des sans-papiers, beaucoup affichent une mine grave et un regard dépité. « Je me suis levé à 4 heures du matin pour pouvoir prendre part au combat, et je repars bredouille. Franchement, je suis déçu », regrette Fofana. D’autres, en revanche, font le V de la victoire avec leurs doigts, à l’instar de Singh, l’Indien. « Ça y est, j’ai adhéré à la coordination. Si je me fais attraper par la police, je leur montre ce morceau de papier et ils me laissent passer », lâche-t-il, sûr de lui. Cet optimiste se trompe. Sa nouvelle carte avec photo d’identité ne remplace pas les fameux papiers. « Malheureusement, beaucoup le croient. La carte donne surtout le droit de venir faire du bruit pendant les manifestations », Lire la suite… insiste Aziz, l’un des porte-voix de la coordination. Dimanche, la vague d’adhésions devrait se poursuivre à Montreuil et le week-end suivant à Saint-Denis.

 


NOTES
 [1↑] Les collectifs de sans-papiers d’Ile-de-France et la coordination nationale appellent à une manifestation, aujourd’hui à 14 heures, devant la gare Saint-Lazare.
Publicités